DOMAINE DU CHÊNE VERT
AU COEUR DU PARC NATUREL REGIONAL DES BARONNIES PROVENCALES
Vins bio, Olives et huile d’Olive AOP Nyons, Gîtes

Le domaine viticole et oléicole familial en Drome Provençale, situé sur les collines du Nyonsais est en agriculture biologique depuis 1992 et exploité depuis 11 générations

En 1978 le fermage de ma grand-mère paternelle comprenait 1ha d’abricotiers(20/25 ans) en production,                      55a d’oliviers, environ 7ha80a de céréales, lavandes et 2 ha de bois  (investissements etc…)

J’ai de suite autofinancé 1 important drain dans la parcelle d’abricotiers et couverts les 7ha80a de vignes, abricotiers et pommiers, ainsi que les droits de plantation.

En 1979 aucun abricot (dû au gel) et 3 ans après la totalité de l’exploitation grêlée (sans assurance)

En 1981 au décès de ma grand-mère le fermage s’est poursuivi avec un oncle

En 1982 j’ ai été fermier sous tutelle de mineurs, d’une exploitation viticole ,vieilles vignes(18ha) , 2 ha d’abricotiers vieillissant(25/30ans) et d’une cave qui m’a permis de vinifier et de vendre le vin en vrac, (négociant)donc très peu de bouteilles.

Ce domaine se situait à Piegon , je ne tenais pas de caveau car  à 8km de mon domicile. Par contre je commençais à m’équiper de matériel viticole avec le projet de construire ma cave.

Ce fermage a été rendu en 2001, reprise du petit fils.

En 1988 j’ai entrepris le déboisement de 2ha du fermage + 4ha de mon père pour planter des abricotiers : l’orangé de Provence

En 2000 je deviens fermier des parcelles de mon père ,oliviers et vignes et  je  plante 1ha80a de vignes à ma charge en appellation Côtes du Rhône Villages

En 2001 je construis moi-même à mon domicile, une cave de vinification (en 6mois), et comme j’avais anticipé sur l’achat de matériel d’occasion (cuves,pompes,pressoir…)  j’ai pu vinifier en septembre 2002.

J ’ouvrais  également un petit caveau de ventes ,dégustation et commençais à développer le vin en bouteille, la vente d’olives, huile, jus de fruits, confitures…été 2002 .

De 2004 à 2006 rénovation de la bergerie familiale pour ouverture de 4 gîtes labellisés en juillet 2006.

C’est mon épouse qui s’occupe du caveau pendant les vacances scolaires d’été ainsi que des gîtes et depuis 1985 la tenue de la comptabilité de l’exploitation.

De 2004 à 2006 a commencé la mortalité des abricotiers (virus), aucune indemnité, et perdu à cette époque 11 hectares d’abricotiers, replanté en partie en oliviers (3 ha) en banquettes.

Des périodes de gel et de grêle se sont succédés et en 2007, ce sont  les pommiers qui ne produisaient pratiquement plus.

L’année 2014 a été une année particulièrement noire pour les oléiculteurs du Nyonsais et des Baronnies ainsi que pour nos voisins français et européens, à cause de « la mouche de l’olive » et le champignon occasionné par le climat, il n’y a donc pas eu de récolte..

Mon épouse a pris sa retraite anticipée en juillet 2011 pour développer la vente directe de la production du domaine, sous différentes formes suite à la volonté familiale  :

Tenue de 3 magasins de vente collectif, participation à de nombreux salons (France et Europe), caveau au domicile et adhésion à divers réseaux (Bienvenue à la Ferme, clévacances….)

 

Categories


Informations


Localisation

Annonces liées

Seuls les clients ayant réservé peuvent laisser un avis.